Séance dans les magnolias

Avril, une période propice aux séances florales.
Avec l’arrivée du printemps, les bourgeons se mettent à éclore et dévoilent une multitude de couleurs diverses et variées. Une aubaine pour un photographe comme moi qui adore les photos colorées.

Il y a deux ans j’avais eu l’occasion de réaliser une séance dans les magnolias dans un parc près de Torcy. Malheureusement les fleurs n’étaient pas assez ouvertes et le résultat était en deça de mes attentes. Lorsque je revins quelques jours plus tard sur les lieux, les fleurs étaient déjà fanées.
L’an dernier avec le confinement, il n’a pas été possible de refaire cette séance.
Mais cette année OUI !

Je tiens à remercier particulièrement mon amie Diane pour m’avoir fait découvrir ce magnifique lieu et m’avoir prévenu au bon moment, sans quoi les photos ci- dessous n’auraient jamais vu le jour.

Je vous laisse découvrir les photos réalisées avec la première modèle à être passée devant l’objectif Cécile, qui posait pour la toute première fois.

jeune femme souriante dans un magnolia en fleur

Cécile

portrait d'une femme rêveuse dans un magnolia fleuri

portrait séré d'une femme dans un magnolia en fleurs

saut d'une jeune femme dans un magnolia à Pontault Combault

portrait de femme réalisé par le photographe Yannick Chauveau

L’expérience de Cécile:

Lorsque que l’on m’a proposé de faire un shooting photo avec comme décor les magnolias, j’ai été super contente, car j’ai toujours adoré les arbres en fleurs, tout ce qui se rapporte à la nature, au côté bohème.
Quelques jours avant, Yannick m’explique un peu le thème et les couleurs qui seraient le mieux adaptées. Donc pour les magnolias, les tons blancs et roses ont été privilégiés. J’ai soumis quelques tenues à Yannick, et il en a sélectionné quelques-unes afin d’optimiser au mieux.

Le jour J, j’arrive un peu stressée, car pour moi c’est l’inconnu, cependant, Yannick a su me mettre directement à l’aise. Il a su trouver les bons mots pour me guider sur les poses et les attitudes à avoir, et quelle profondeur a mettre dans le sourire et le regard.

Je pense que l’environnement et le photographe ont su me mettre à l’aise, ce qui m’a permis de passer un très bon moment lors de cette séance photo.
Si je n’avais qu’un seul mot à choisir pour la définir se serait fantastique. Et ça serait avec grand plaisir que je renouvellerai l’expérience.

Priscilla

portrait d'une fille assise dans un magnolia

portrait d'une femme topless dans un magnolia

portrait d'une femme rêveuse dans un magnolia violet

portrait moody d'une femme dans un magnolia

femme assise par terre dans un magnolia Roissy en Brie

L’expérience de Priscilla:

J’ai rencontré Yannick il y a quelques mois de ça, par hasard sur Facebook, j’ai été intéressée par un de ces projets et lui ai trouvé que je correspondais au thème.

La séance dans les Magnolias a été ma 4 ème avec lui, je suis de plus en plus à l’aise avec le fait de faire du Topless et bientôt du nu.

Yannick a su me mettre à l’aise dès mes débuts avec lui et par la suite ma timidité s’est envolée.
Travailler à nouveau la chose que je n’avais plus faite depuis 15 ans m’a énormément aidé et m’a permis de reprendre confiance en moi et d’accepter mon corps, encore plus grâce à Yannick qui sublime ces modèles en toute simplicité et légèreté.

Je suis heureuse de l’avoir rencontré et de pouvoir faire de plus en plus de shooting avec lui, nous avons les mêmes idées pour certains projets, et j’ai hâte de pouvoir les faires avec lui, bientôt 🙂

Cette séance était attendue depuis quelques temps déjà et c’est vrai que ce fût assez dur à réaliser et être vraiment dedans avec le froid, cependant la séance a été une pure merveille, comme à chaque fois la séance s’est passée avec des rires et des blagues, ce qui permet de ne pas penser au froid et de se dire  » mince tout le monde me voit seins nus^^ « .

Les spots trouvés par Yannick sont vraiment exceptionnels à chaque fois, et j’adore tout ce qui touche à la nature.

Pour cette séance, nous avions décidé, que je lui envoie mes tenues à l’avance, ce qui a fait que sur place nous n’avons pas perdu de temps, j’avais même pensé à disposer des serviettes par terre et disposer les tenues et accessoires pour choisir rapidement lesquelles mettre par la suite, un bon gain de temps, car les séances avec lui filent à une vitesse grand V, et oui c’est ce qui se passe quand on ne s’ennuie pas et qu’on s’amuse 🙂

Plus je fais de séance avec lui et plus je me sens en confiance, en assurance et plus je m’assume et m’aime, alors pour cela, un grand merci à Yannick.

Vous pouvez y aller les yeux fermés, il saura vous guider dans les postures, les tenues, les mimiques à avoir, et vous redonnera le sourire.

En un mot, cette séance fut juste FÉERIQUE.

Yannick

Avant retouche
portrait avant retouche d'une femme dans un magnolia

Après retoucheportrait après retouche d'une femme dans un magnolia

L’oeil de l’expert:

L’une des premières difficultés rencontrées pour réaliser cette séance, c’est de trouver le bon timing, car la floraison des magnolias est de courte durée. Les fleurs sont jolies seulement 3 ou 4 jours. Il faut espérer que pendant ce laps de temps, il fasse un temps propice à une séance photo. J’aurai souhaité un temps nuageux pour avoir peu de contraste et in fine des images douces. Mais nous avons eu droit à un beau soleil de printemps.
Par beau temps, je privilégie les séances très tôt le matin ou en soirée pour des images plus douces. Les contraintes des uns et des autres ont fait que l’on ne pouvait réaliser la séance qu’entre 11h et 13h, il a donc fallu s’adapter. Dans de telles conditions, il y a la solution d’un réflecteur ou d’un flash pour équilibrer la luminosité de la scène. Un tel dispositif nécessite un peu de réglage et un peu plus de temps pour réaliser les photos. Le temps entre chaque prise de repositionner correctement les dispositifs.
Après une longue réflexion, j’ai décidé de faire sans pour conserver un rendu naturel. Maintenant, il me restait plus qu’à choisir entre exposer pour avoir le modèle bien exposé et perdre les détails en arrière-plan qui auraient été surexposés ou, exposer pour l’arrière-plan et sacrifier la carnation naturelle (couleur de peau) du modèle en sous exposant la photo. Le fait de prendre une photo sous exposé a pour conséquence de dégrader les couleurs lorsqu’on corrige l’exposition lors de la retouche.
Mon appareil photo de type professionnel, me permet de récupérer sans trop de dégradation les détails dans les ombres (parties sombre de la photo), je vous déconseille fortement de faire cela avec un appareil photo destiné au débutant.
Vient ensuite la retouche, la retouche ce n’est pas mettre un filtre Instagram comme le pense beaucoup de personne novice dans le domaine. La retouche c’est la maîtrise de A à Z d’une photo, corriger les défauts précis, apporter le style que l’on souhaite.
Le traitement de la photo a commencé sous Lightroom, qui est un logiciel de développement de photo numérique afin d’apporter les premières corrections générales. Ensuite le passage sous Photoshop a permis d’apporter des corrections plus fines et donner une atmosphère à la photo. J’ai choisi une ambiance onirique en apportant du violet dans les ombres qui de plus est la couleur des fleurs du magnolia. Cette teinte est également présente dans les parties claires de l’image mais de façon plus discrète.

J’espère que cette série vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire et partager la page.

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp